Cyclos d'Effiat Cinq-Mars-La-Pile : site officiel du club de cyclotourisme de CINQ MARS LA PILE - clubeo

Au cœur de la Foret de BROCELIANDE

24 juin 2017 - 15:58

Voir les photos

 

Cette année, les "Cyclos d'Effiat", à l'initiative de leur président Alain BOUEDO,  ont découvert la Bretagne intérieure du 31 mai au 7 juin.

Nous étions 21 au total, dont 16 pédaleurs.

Nous étions basés à Campénéac, entre Vannes et Rennes, au cœur de la mythique forêt de Brocéliande.

Un programme chargé nous attend.

Mercredi 31 mai :

Après le pique-nique du midi, petite mise en jambes l'après-midi avec la visite de Tréhorenteuc et l'église du Graal restaurée à partir de 1942 par l'abbé Gillard, l'Arbre d'Or, le Val sans Retour.

Nous poursuivons notre randonnée en empruntant la voie verte, ancienne voie de chemin de fer aménagée pour les cyclos. Celle-ci nous mène à Ploërmel, ou une visite de l'Horloge Astronomique s'impose.

Jeudi 1er juin :

Départ pour Josselin, en passant par Malestroit, petite cité de caractère. Là, nous retrouvons la piste cyclable le long du canal de Nantes à Brest.

A l'arrivée à Josselin, le château se dresse, majestueux, au bord du canal. Photo de rigueur pour immortaliser l'instant. La visite de la ville sera pour l'après-midi, basilique avec un magnifique point de vue du haut de sa tour et les jolies maisons à colombage.

Le soir, un apéritif nous est offert par Jean-Pierre pour ses 7X printemps.

Vendredi 2 juin :

Nous retrouvons encore la voie verte, mais cette fois-ci pour aller vers Mauron, le Loscouet sur Meu, ou nous avons admiré le clocher très particulier de l'église. Ensuite, direction Saint-Méen-le-Grand, patrie de Louison BOBET et de l'organisateur de ce séjour.

Au retour, nous nous arrêtons aux environs de Concorêt, au "Chêne à GUILLOTIN", arbre plus que millénaire, qui aurait, d'après la légende abrité pendant la révolution un prêtre réfractaire, l'Abbé Guillotin.

Samedi 3 juin :

Ce jour là, une avancée en voiture s'impose. Nous nous rendons donc à Saint-Gondran d'où nous prenons le départ en direction des Echelles d'Hédé, succession de 11 écluses sur le canal d'Ille et Rance que nous longeons sur une bonne distance.

Nous arrivons à Dinan, belle cité médiévale, et en passant sur le pont, nous devinons son port, sur la Rance. Face à nous, nous apercevons le château avec ses remparts.

 

Dimanche 4 juin :

Nous partons pour le lac de Trémelin. Auparavant, nous arrêtons à Saint-Malo-de-Beignon où nous découvrons les jardins de l'évêché, car à l'époque, l'évêque de Saint-Malo avait un évêché près de Beignon, d'où le nom.

Peu après, nous arrivons aux Forges de Paimpont, ancien site industriel de la forêt de Paimpont où nous découvrons d'anciens hauts-fourneaux.

Il est bientôt midi, nous arrivons au lac de Trémelin, base de loisirs, et lieu de pique-nique très agréable et très prisé.

Les participants à cette sortie remercient les organisateurs, Marie Thérèse et Alain en leur offrant des produits locaux, et de jolis sets de tables.

Le retour se fait par Paimpont avec la visite de l'abbatiale du 13eme siècle.

Nous reprenons le chemin du retour, mais il faut monter la côte  de Beauvais, fraichement gravillonnée, "qui n'en finit pas et qui grimpe".

Nous sommes récompensés quand nous nous arrêtons pour voir le château de Trécesson qui se reflète dans un miroir d'eau. Il est privé, et a le mérite d'être bien entretenu.

Lundi 5 juin :

Et encore la voie verte, mais en direction de Rochefort-en-Terre, plus beau village de France en 2016.

Nous nous arrêtons pour pique-niquer à Saint-Martin-sur-Oust sur les bords de l'Oust. Il fait un peu frais, et nous ne nous attardons pas, d'ailleurs quelques gouttes font leur apparition, et nous accélérons pour ne pas être mouillés. On l'a échappé belle car un bon orage éclate après notre arrivée.

Le soir, après le repas, petit sondage pour savoir qui veut rouler le lendemain. Le temps n'étant guère encourageant, nous ne serons que 4 à prendre le départ.

Mardi 6 juin :

Départ à l'heure habituelle, 8 h 30. Nous allons à La Gacilly. Yves Rocher en a été le maire.

Le temps d'un été, dans le village, les jardins, les venelles et les murs des habitations se transforment en galeries photographiques dédiées à l'art passant. Le Festival souhaite rendre hommage à la photographie africaine subsaharienne.

Le retour se fait en voiture l'après-midi, avec la visite du site mégalithique de Monteneuf.

Seul Alain Bastié rejoint Campénéac à vélo sous de petites averses.

Mercredi 7 juin :

Toutes les bonnes choses ont une fin, c'est l'heure du retour.

Chacun garde un bon souvenir de notre séjour. L'accueil, l'hébergement et les repas, à "L'Orée de la Forêt" à Campénéac sont de très bonne qualité, et nous ne pouvons que recommander cette adresse.

Commentaires

Françoise Martineau 29 juin 2017 10:18

Très beau et bon séjour au cours duquel j'ai découvert une région que je ne connaissais pas: j'ai été surprise par le relief (beaucoup de côtes ), les mollets ont été sollicités mais les paysages étaient la récompense de tous nos efforts. Et puis l'hébergement, le restaurant étaient à la hauteur; l'ambiance était aussi très agréable. Merci encore à nos gentils et dévoués organisateurs Marie-Thérèse et Alain.

AFFILIÉ À LA FFCT SOUS LE NUMÉRO 05899